shutterstock_82008532

Conseil scientifique

En lien avec le comité d’administration, le conseil scientifique a pour vocation à participer à la définition des activités de recherche du FDBDA et à organiser l’évaluation scientifique des travaux et projets.

Le conseil scientifique est composé de Régis Genté, Philippe Haudrère, Alexandra Novosseloff, Carla Pani, Marianne Péron-Doise, Emmanuel Lincot, Emmanuel Véron. 

 

Emmanuel LINCOT

Emmanuel LINCOT

Professeur à l’Institut catholique de Paris.

Emmanuel Lincot est professeur à la Faculté des Lettres de l’Institut catholique (ICP).

Historien de l’art, spécialiste d’histoire politique et culturelle de la Chine contemporaine, il est également chercheur-associé à l’Institut des Relations internationales et stratégiques (IRIS) où il dirige la revue Asia Focus.

Il a créé le Master Stratégies muséales et gestion de projet – Asie et a réalisé le premier MOOC sur la géopolitique de la Chine, en partenariat avec France Université Numérique.

Il est régulièrement sollicité par les médias sur la Chine et publie notamment dans The Conversation et Le Grand Continent. Outre la Chine où il a vécu plusieurs années, il s’est par ailleurs rendu à de nombreuses reprises dans les pays des Proche et Moyen-Orients ainsi que ceux de l’Asie centrale.

Emmanuel Lincot est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont :

La Chine face au monde : une puissance résistible (à paraître, 2021)

Chine et Terres d’islam : un millénaire de géopolitique (PUF, 2021)

Géopolitique du patrimoine. L’Asie d’Abu Dhabi au Japon (MkF, 2021)

Chine, une nouvelle puissance culturelle ? Soft power et sharp power (MkF, 2019)

Peinture et pouvoir en Chine (1979-2009) : une histoire culturelle (You Feng, 2010)

La figure de l’artiste est le statut de son œuvre en Chine contemporaine (You Feng, 2009)

Arts, propagandes et résistances en Chine (You Feng, 2008)

Philippe HAUDRERE

Philippe HAUDRERE

Professeur honoraire des Universités.

Philippe Haudrère est professeur honoraire des Universités.

Docteur en lettres et sciences humaines et agrégé de l’université, il est spécialiste du commerce maritime aux XVII et XVIIIe siècles et de l’océan Indien.

Il est membre de l’Académie de marine.

Philippe Haudrère est l’auteur de nombreuses publications, d’ouvrages collectifs et d’articles, parmi lesquels :

La Compagnie française des Indes au XVIII° siècle (Thèse Etat Paris Sorbonne, mai 1987), (Librairie de l’Inde, 1989).

Les Français dans l’océan Indien, XVIIe – XIXe siècles (Presses universitaires de Rennes, 2014).

« Les Compagnies de commerce, instruments de la puissance maritime », The sea in history. The early modern world, sous la direction de Christian Buchet et Gérard Le Bouëdec (the Boydell press, 2017).

Les négociants de Pondichéry et leurs activités au XVIII° siècle, Annals of Japan Association for Middle East Studies (AJAMES) (2005).

Les officiers des vaisseaux de la Compagnie des Indes. Un « grand corps » dans la France du XVIII° siècle, Université francophone d’été Saintonge-Québec, Les métiers de la mer (2009).

Alexandra NOVOSSELOFF

Alexandra NOVOSSELOFF

Chercheure experte, associée au centre Thucydide.

Alexandra Novosseloff est actuellement consultante, chercheure non résidente à l’International Peace Institute à New York et chercheure-associée au Centre Thucydide de l’Université Paris-Panthéon-Assas (Paris 2).

Titulaire d’un doctorat en sciences politiques de l’Université Paris-Panthéon-Assas (Paris 2), Alexandra travaille depuis lors sur des questions relatives au maintien de la paix et au Conseil de sécurité auprès de divers instituts de recherche, notamment le NUPI à Oslo, le Global Governance Institute à Bruxelles, et le Réseau francophone sur les opérations de paix de Montréal. Depuis 2007, elle s’est également spécialisée sur la question des frontières et des murs de séparation.

Elle est une photographe indépendante s’intéressant aux situations de post-conflit.

Alexandra Novosseloff est l’auteur de multiples publications, dont les dernières sont :

Assessing the Effectiveness of the UN Missions in the Congo (MONUC-MONUSCO), Norwegian Institute of International Affairs (2019).

The Many Lives of a Peacekeeping Mission: The UN Operation in Côte d’Ivoire”, International Peace Institute (2018).

The UN Military Staff Committee: Recreating a Missing Capacity (Routledge, 2018).

Des ponts entre les hommes (Editions du CNRS / Presses des Ponts, 2017).  

Le Conseil de sécurité, entre impuissance et toute-puissance (Editions CNRS, 2016).

Des murs entre les hommes, (La Documentation française, 2015).

Marianne PERON-DOISE

Marianne PERON-DOISE

Chercheure sur l’Asie du Nord-Est.

Marianne Péron-Doise est chercheure associée à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS). Ses travaux portent sur les équilibres stratégiques en Asie et la Sécurité maritime internationale (principaux théâtres maritimes, marines asiatiques, piraterie, Indo-pacifique).

Elle a été auparavant conseiller politique auprès du commandement maritime de l’OTAN à Northwood, Royaume-Uni et responsable du bureau Asie-Pacifique à la Délégation aux Affaires Stratégiques du ministère de la Défense. Elle conseille depuis 2020 le projet de l’Union Européenne, CRIMARIO II (Routes Maritimes Critiques dans l’océan Indien, l’Asie du Sud et du Sud-Est).

Marianne Péron-Doise est chargée du cours « From Maritime Security to Sea Studies » au Collège international de Sciences-po et de « Sécurité maritime internationale » à l’Université catholique de Lille.

Marianne Péron-Doise est l’auteure de nombreux articles, parmi lesquels :

The Indian Ocean in France’s Indo-Pacific Strategy » in Made for Multipolarity : the Indian Ocean’s strategic future,  sous la direction de David Brewster (Oxford University Press, à paraître 2021).

« La loi sur les garde-côtes chinois va-t-elle provoquer de nouvelles tensions en Asie ? », The Conversation (25 février 2021).

« EU and “maritime multilateralism” in the Indo-Pacific, navigating in Asia’s water », Strategic Brief, IRSEM (2020).

« Souveraineté et gouvernance maritime en Asie : les garde-côtes en première ligne », Annuaire Français des Relations Internationales, Centre Thucydide, avec Céline Pajon (2020).

Elle a co-dirigé avec Maud Quessard, chercheure à l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire, IRSEM, le dossier de Diplomatie, « Indo-Pacifique, géopolitique d’un nouveau théâtre d’influence » (2019).

Carla PANI

Carla PANI

Ingénieur Recherche & Développement au sein de Rocamat.

Carla Pani est ingénieur Recherche & Développement au sein de la société Rocamat.

Experte dans la construction et maçonnerie en pierre, elle possède dix ans d’expérience dans les carrières en roche ornementale et dans la caractérisation des matériaux.

Se basant sur les calculs de maçonnerie selon l’Eurocode 6, elle a développé des projets complexes et innovants, conformément aux règles de calculs et aux normes environnementales, ainsi qu’en mixité de matériaux. Elle a également développé un logiciel de calcul avec le CTMNC (Centre Technique de Matériaux Naturels de Construction) dont la deuxième version est appelée « Dimapierre-6 V.2 ».

Carla Pani est l’auteur de différentes publications :

« Dimapierre-6 Version 2 », Pierre Actual (2016).

« Dimapierre- 6 Version 2 »,  Journées Nationales de la Maçonnerie 2016, IFSTTAR (2016).

La progettazione dello spazio publico e l’uso della pietra (Universitas Studiorum, 2013).

Emmanuel VERON

Emmanuel VERON

Délégué général du FDBDA, associé à l’INALCO et à l’Ecole navale.

Emmanuel Véron est délégué général du Fonds de dotation Brousse dell’Aquila.

Docteur en géographie et spécialiste de la Chine contemporaine et de relations internationales, il a enseigné à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, puis à l’INALCO de 2014 à 2018. Il est enseignant-chercheur associé à l’UMR IFRAE (Inalco) et à l’Ecole navale, où il enseigne les relations internationales et la géopolitique.

Il est par ailleurs membre du jury pour le mandarin pour les concours du Quai d’Orsay et représente les doctorants au conseil d’Unité de l’UMR 8586 Prodig de 2014 à 2017. Il a été membre du conseil d’administration de l’Inalco entre 2016 et 2018 et du conseil de département des Etudes chinoises entre 2015 et 2018.

Il intervient régulièrement dans les médias (presse, radio). Il assure des responsabilités éditoriales au sein de Capit Muscas Editions.

Emmanuel Véron est l’auteur de différents ouvrages et publications dont les plus récents sont :

La Chine face au monde : une puissance résistible (à paraître, 2021)

« Chine-Iran : une convergence durable ? », The Conversation (31 mai 2021).

« L’Ouzbékistan, un angle mort des diplomaties occidentales », The Conversation (29 avril 2021).

« L’Australie face à la Chine : la montée des tensions », The Conversation (19 mars 2021).

« 5e plénum, 14e plan quinquennal et « Vision 2035 » : la progressive dislocation de la « matrice Chine » du reste du monde », Le Grand Continent (9 janvier 2021).

« Chine-Amérique latine : quand Pékin exploite l’arrière-cour américaine », Le Grand Continent (30 septembre 2020).

Régis GENTÉ

Régis GENTÉ

Correspondant au Caucase, en Asie centrale et du monde post-soviétique.

Régis Genté est correspondant dans l’ancien espace soviétique pour divers médias comme RFI, France 24, Le Figaro ou le Bulletin de l’Industrie Pétrolière. Installé depuis 19 ans à Tbilissi, la capitale de la Géorgie au cœur du Caucase, il a aussi vécu en Asie centrale. Il est également consultant pour divers cabinets d’intelligence économique et auteur de rapports pour des think tanks (dont l’IFRI).

Dans ses deux métiers, il s’intéresse aux dynamiques politiques internes des pays de la région (à commencer par celles de la Russie, mais aussi à l’oligarchie ukrainienne ou aux successions « présidentielles » en Asie centrale), aux évolutions géopolitiques (bras de fer Russie-Occident, rôle de la Chine en Eurasie), aux conflits (il a couvert les guerres du Donbass et du Haut-Karabagh, ainsi que les pogroms de 2010 au Kirghizstan), ou encore aux questions énergétiques (russes, ukrainiennes, sino-eurasiennes ou du bassin de la Caspienne).

Régis Genté est l’auteur de plusieurs ouvrages et publications dont :

Poutine et le Caucase (Buchet Chastel, 2014)

FUTBOL : le ballon rond, de Staline à Poutine, une arme politique  (Allary Editions, 2018).

« Russie : les patrons de l’énergie face aux sanctions occidentales », Etudes de l’Ifri (juillet 2020).

« La question libérale en Russie », Notes de la FRS (23 mars 2018).

« Le jeu russe en Libye, élément du dialogue avec Washington », Notes de la FRS (26 juillet 2017).