Recension – La mer pour aventure

_

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

La mer pour aventure, par les écrivains de Marine.

Avec des textes de François Bellec, Loïc Finaz, Patrice Franceschi, Olivier Frébourg, Emmelene Landon, Dominique Le Brun, Patrick Poivre d’Arvor, Jean Rolin, Sylvain Tesson.

Publié aux éditions Points, juin 2020, Paris, 204 pages, 11€.

Collaboration de neufs écrivains de marine, ce recueil est une ode à la mer. Dans la diversité des récits, allant de l’anecdote de navigation au récit de la vie à bord d’un bâtiment de la marine nationale, s’exprime une même fascination pour l’océan.

Certains passages sont particulièrement savoureux : le récit haletant de Dominique Le Brun sur le convoyage apocalyptique d’un voilier au large des Baléares, ainsi que la chronique de Sylvain Tesson, tour à tour d’une grande poésie et d’un humour mordant.

Espace changeant, en perpétuel mouvement, de liberté et d’apprentissage, la mer rend encore possibles l’aventure et le rêve. Loin de toute forme de résignation, l’homme y est inlassablement confronté à l’imprévu, à la nécessité du dépassement de soi et à la beauté. La mer suscite l’émerveillement et l’imagination peut s’y déployer sans limites.

« La mer ? Un rêve éveillant », résume Sylvain Tesson.

Dans le contexte actuel, la lecture de ces différents textes aide à repousser la tentation du pessimisme quant à l’avenir et celle du désabusement, en particulier dans la jeunesse. Elle en est d’autant plus nécessaire.

Claire Giry

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez tous les derniers articles