Convention avec la Société des explorateurs français

Emmanuel Veron

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Le FDBDA et la Société des explorateurs français signent une convention afin de récompenser celles et ceux qui apportent un éclairage au service d’une meilleure compréhension du monde et de l’intelligence entre les peuples.


Fondée en 1937, la Société des explorateurs français est chargée de regrouper les grands voyageurs qui contribuent à la connaissance des régions mal connues de la Terre, ceux qui entreprennent une recherche originale dans des zones très difficiles d’accès, qui approchent des tribus oubliées ou conquièrent des cimes inviolées, ceux qui tentent des routes maritimes extrêmes ou naviguent sur des rivières peu fréquentées, qui découvrent le monde souterrain et les faces cachées de notre planète.


Le Fonds de dotation Brousse dell’Aquila (ci-après FDBDA) souhaite s’engager, auprès de la Société des Explorateurs Français, pour une durée initiale d’un an renouvelable, à doter le lauréat d’un prix décerné

conjointement. Par cette action, le FDBDA, conformément à son objet souhaite encourager en France et dans l’Union européenne la connaissance du monde.


Une convention d’une durée initiale d’un an a été signée entre la Société des explorateurs français et le FDBDA au printemps dernier.

Dans le cadre de cette convention, nous sommes heureux et très honorés de remettre à François Garde notre prix commun pour son ouvrage Marcher à Kerguelen publié aux Editions Gallimard.

La cérémonie de remise des prix du FDBDA se tiendra le jeudi 3 décembre au Yacht Club de France. Cette cérémonie sera aussi l’occasion de récompenser une entreprise ainsi qu’un industriel en lien avec la mer.

François Garde, ancien administrateur supérieur des TAAF, continue avec élégance, talent et finesse de dépeindre ses périples lointains. Dans Marcher à Kerguelen, prix du Fonds de dotation Brousse dell’Aquila et de la Société des Explorateurs français, François Garde raconte les vingt-cinq jours de traversée intégrale de l’île de Kerguelen, sans sentier, à travers les reliefs puissants et majestueux, sous la pluie et dans le vent, toute proche des quarantièmes rugissants. En autonomie totale, François Garde et ses compagnons donnent du sens à l’aventure, dans ce territoire (quasi) vide d’hommes du sud de l’océan Indien, partie importante du domaine maritime français.

Cet ouvrage sera édité sous une version album Beaux Livres chez Gallimard, Parution prévisionnelle : 08-10-2020.

Rendez-vous début décembre pour la remise du prix à François Garde.

François Garde, Marcher à KerguelenGallimard, 240 p., 19,50 € .

François Garde

Marcher à Kerguelen

Photographies de Bertrand Lesort et Michaël Charavin

Albums Beaux Livres, Gallimard

Parution : 08-10-2020

Feuilleter le livre

Retrouvez tous les ouvrages de François Garde.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez tous les derniers articles