AUKUS : la France, grande perdante du duel américano-chinois

Marianne Péron-Doise, Sciences Po Vue d’Europe, l’annulation par l’Australie de la commande de douze sous-marins à propulsion diesel-électrique construits en partenariat avec l’industriel français Naval Group, suivie de l’annonce de l’acquisition de huit unités américano-britanniques à propulsion nucléaire fait débat, voire suscite le scandale. L’analyse des orientations stratégiques des protagonistes, de leur vision de l’Indo-Pacifique […]