Recension – Mauvaise étoile

_

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Christophe Migeon, Mauvaise étoile, Editions Paulsen, 392 p., 21€.

Dans cet ouvrage, Christophe Migeon s’intéresse à la vie d’un personnage oublié de l’histoire, Guillaume Le Gentil, astronome passionné et malchanceux du XVIIIe siècle.

Poussé par ses rêves d’étoiles, ce scientifique embarque pour l’Inde afin d’observer le passage de Vénus devant le Soleil, paramètre essentiel au calcul de la distance entre la Terre et le Soleil. Las, l’étoile du berger n’est pas charitable avec l’astronome, dont la mission d’observation l’entraînera dans un périple de douze ans dans les mers du Sud, pour ne jamais aboutir.  

Frappé implacablement par les coups du sort, le personnage de le Gentil est attachant, sous la plume légèrement ironique de Christophe Migeon, par sa détermination à poursuivre son ambition. S’il n’a pas réussi, Le Gentil a beaucoup tenté et cet ouvrage témoigne des mérites de cette vie consacrée à l’étude des astres.

Un peu long, l’ouvrage est cependant historiquement très détaillé, témoin des nombreuses recherches de l’auteur, et nous fait plonger dans une époque passée, où les grandes puissances étaient animées d’une formidable aspiration commune à explorer le monde et promouvoir sa connaissance scientifique.

Claire Giry

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez tous les derniers articles