Le léopard de Kubilai Khan

Pierre Brousse

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

À l’heure où certains historiens prennent de la distance avec la narration de l’histoire structurée autour d’une idéologie ou d’un « roman national », je vous recommande le livre de Timothy Brook : Le léopard de Kubilai Khan – Une histoire mondiale de la Chine.

L’ouvrage qui relève de ce choix narratif, brosse des tableaux variés de personnages ou d’objets qui ont marqué la relation de la Chine avec le monde. 

Nous y rencontrons Kubilai Khan lui-même ; Marco Polo sur le chemin du retour ; des vendeurs de chevaux Coréens au seizième siècle ; des portugais ; Ricci ; Kang Xi des mongols tibétains, quelques hollandais, et aussi un chinois dévoyé presque contemporain. 

Tous sont peints dans des situations souvent particulièrement savoureuses. Tout ceci, depuis les Yuan soit sur un petit millénaire. L’épilogue, lui seul, mérite autant que tout l’ouvrage, il gagne même à être lu en premier. 

Le livre au ton inhabituel, est délicieux, documenté, jubilatoire et très utile sur le chemin de la compréhension de la Chine moderne.

A lire et relire.

Inscrivez-vous à notre newsletter
et recevez tous les derniers articles